La Guerre des Clans.

Les clans sont arrivés sur leurs nouvelles terres. Que leurs reservent-elles ? Arriveront-ils à fixé les frontières ? Le sang coulera-t-il ? Tant de mystères que seuls VOUS pourrez resoudre.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je t'en supplie, ne regarde pas mes larmes [Tempête de Troubles]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nuage de Désir

Apprenti Ombre ; Dance me to the end of love o/

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 16/04/2010
Age : 22

Clan : Ombre

Rang : Apprenti


MessageSujet: Je t'en supplie, ne regarde pas mes larmes [Tempête de Troubles]   Mar 20 Avr - 23:31

Je voulais y aller
Même si j'étais pratiquement sûr que cela ne marcherait pas
Dans mes yeux couleur ciel ombragé se cachait tout de même une lueur d'espoir ...
Cela étais peut-être idiot
Je ferais sûrement ce chemin pour rien, mais au moins,
Un fardeau en moi s'évaporerait …


Au début, je ne savais pas pourquoi je voulais y aller … Pourquoi ce désir régnait en moi … Mais lorsque j'y repensa une de mes autres personnalité pris le dessus, ma toute première. Celle avec qui toute cet histoire c'était passé, cela faisait longtemps qu'elle n'était pas réapparus, mais j'étais heureuse … Heureuse de pouvoir y aller, avec elle, avec cet personnalité, à cet endroit, là ou on pouvais communiquer avec les morts, là ou je pouvais communiquer avec mes deux frères décéder …

    Une heure passa, une heure avant que je sois arriver à destination, le chemin pour y accéder était long, mais ce qui se présentait à la fin de ce chemin était quelques chose qui pour moi n'avait pas de prix. Je m'approcha, m'approcha de cet source, de ce lagon dont la beauté n'a aucun égard, mes pas ne produisaient aucun bruit, ne projetaient aucun son, arriver devant je trempa ma patte dans cet eau, cet eau pur et clair … Quelques minutes passèrent mais dans mes pensées aucun son, aucune parole ne passait, je ne ressentais rien de mes frère, la source ne voulait-elle pas m'accorder sa bénédiction … ? Une larme coula sur ma joue, jusqu'à tomber lourdement et silencieusement dans cet eau clair et pur, ce mêlant à toute ces gouttes, je m'y attendais , pourtant, le choc fut plus grave que ce que je pensais, d'autre larmes coulèrent les une après les autres, mais au moins elles ne se quittait pas, ne se séparait pas et resteront toujours ensemble, contrairement à moi et mes pauvres frères … Mes larmes ne cessaient et ces paroles je dis d'une voix silencieuse et clair ...

    '' … Suis-je … Suis-je trop souillé pour que vos paroles m'atteigne? J'aimerais encore entendre vos voix, vos rirent malgré ce qu'ont subissaient … J'aimerais encore être avec vous … Mais avant je souffrirais … Ma punition sera ainsi, souffrir pour vous avoir laissé mourir, mon crime sera purifier et … Ensuite … Ont pourra de nouveau jouer ensemble … ?''

    Je ne sais plus m'amuser, je le montre peut-être mais ce n'est qu'une illusion,mon action de jouer est partit, partit avec vous et même si je la retrouve serais-ce la fin de ma piètre vie?

    Je ne sais pas si on se reverra un jour, mais je l'espère, c'est mon vœux le plus cher. Je veux vous voir, vous voir heureux, comme si tout ce qui c'était passé n'aurait été qu'un horrible cauchemar …


    Mes pleurs qui se libèrent enfin, emprisonné à l'intérieur de moi, personne ne les avaient vu, jamais et j'espérais que personne ne les verraient, les larmes ne sont que le reflet de notre tristesse, mais pour moi, cela reflétait ma faiblesse …

    je ne suis qu'une goutte d'eau dans l'océan, un grain de sable dans le désert, je me mêle a la foule mais je suis différente des autres je suis faible, je ne suis qu'une illusion, une illusion au yeux des autres, un cadenas me ferme et pour l'ouvrir il faut la clé … Même moi je ne sais plus qui je suis, j'ai oublié, oublié comment faire pour rire, pour retrouvé la joie de vivre, mais ça c'est ma punition et je ne dois pas l'oubliez ...

    Un bruit de pas … Un bruit de pas traversa mes oreilles, Quelqu'un m'avait-il entendu ? Quelqu'un avait-il vu mes larmes … ? Je ne voulais pas … Pas qu'on me voit faible ...


[C'est nul désolée, mais je suis nul pour commencer les rp's =C]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tempête de Troubles

Guerrier Rivière ; Mon bonheur n'est qu'un masque...

avatar

Messages : 497
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 21

Clan : RIVER POWAA

Rang : Guerrier


Feuille du Guerrier
Relations:
Autres:

MessageSujet: Re: Je t'en supplie, ne regarde pas mes larmes [Tempête de Troubles]   Mer 21 Avr - 14:01

[t'en fais pas pour ça =P]

La source de Lune ... Tempête de Troubles n'y était aller qu'un fois ... Pour faire le tour des territoires avec une patrouille, juste après le partage des terres entre les quatre clans. Ce matin, Etoile de Quartz lui avait demander s'il pouvait aller dénicher un lapin, pour en faire cadeau aux anciens:

"-Tempête de Troubles... pourrait tu réussir a trouver un lapin ? Les anciens n'en n'ont pas manger depuis une lune, et Trois pattes m'en réclame depuis 5 cinq jours. Tu me sauverais ma matinée de ses grincheuses répliques si tu leur en trouvais un ..."

Le vétéran avait immédiatement accepter , et s'en était aller dans la foret. Maintenant, il dérivais a l'affut, sans se soucier du chemin qu'il prenait. Il avait plusieurs fois sentit la trace d'un lièvre, mais toutes faibles, et parfois mêmes deux fois la même odeur, mais vraiment atténuée. Aussi, le soleil était presque à son zénith qu'il n'avait toujours pas de lapin .... Il commencait a avoir soif, et faim. Au bout d'un moment, il se campa sur ses pattes arrières et renifla longuement l'air. Ici , l'odeur n'était plus celle du clan de la rivière. Il paniqua un peu, se demandant s'il était entré par mégarde dans un camp adverse. Il comprit ensuite qu'il était dans les territoires libres, aux abords de la Source de Lune.

*Tout va bien... ici je ne risque rien. je trouverais peut-être même un flaque d'eau pour me rafraichir.*

Il se souvenait de la veille, ou Etoile de Quartz avait nommer Nuage Musical apprenti. Il avait vraiment bien fait de le prendre pour novice. Tempête de Troubles craignait vraiment que si sa avait été un autre guerrier, il aurait traiter l'apprenti de traitre, à cause des actes de son père. Mais le petit n'avait jamais rien demandé pour avoir Aile cassée comme paternel. Il ne méritait pas ce jugement. Aussi le meilleur ami du père du petit serait parfait. Tempête de Troubles marchait toujours, flairant avec espoir l'air , pour y dénicher je ne sais quel lapin. mais au lieu de ça, il sentit une autre odeur... celle de l'Ombre ... mais pas celle de Démon Noir. Rien que pour la provocation, il décida de sortir des buissons et d'approchait avec certitude pour montrer a l'ennemi qu'en territoire libre il ne risquait rien. C'est ce qu'il fit. Seulement, quand il vit le chat en face de lui (en l'occurrence la chatte) , il changea tout de suite de comportement. C'était une apprentie. Qui pleurait. Il s'approcha encore, jusqu'à venir se camper devant elle, et a se mettre à son niveau.

"-Tu pleures?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Désir

Apprenti Ombre ; Dance me to the end of love o/

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 16/04/2010
Age : 22

Clan : Ombre

Rang : Apprenti


MessageSujet: Re: Je t'en supplie, ne regarde pas mes larmes [Tempête de Troubles]   Jeu 22 Avr - 0:41

[Merci, en ce moment j'ai pas trop d'inspi, j'avais peur que ça te gêne =O]

    Ces pas, ces pas semblaient si fort, ils résonnaient en moi, je n'entendais que cela, que le bruit de ces pas, rien d'autre aucun autre son ne me traversait, juste ce bruit stressant, ce bruit de patte de chat, je ne savais pas quel chat ce trouvais vers moi, mais je sentais son odeur, il n'était pas du clan de l'ombre mais de celui de la rivière, cela me rassurait quelques peu qu'il ne soit pas de mon clan car si il m'avait vu ainsi, il l'aurait dit et plusieurs rumeurs ce serais formé, j'aurais peut-être encore été encore plus mal vue des miens ...

    Leurs regards qu'ils m'adresse tout le temps, leurs regard de pitié, je deteste ce regard, je le haie même! Pourtant ça, ils ont l'air de ne pas le comprendre ... N'ayez pas pitié de moi ayez pitié de vous! C'est vous, vous devriez avoir honte de vous, moi je n'ai rien fait, j'aurais juste voulu une vie normal alors pourquoi faite vous ça ... ?

    Il s'approche, je le sens. Il s'approcha, s'approcha jusqu'à arriver à moi, il était tout près, j'avais peur, pour la deuxième fois de ma piètre vie la peur me recouvrais, non pas peur qu'il m'attaque, mais peur qu'il me voit ainsi, qu'il me voit pleurer, qu'il me voit faible … Qui que c'était, je ne voulais pas qu'ont me voit ainsi, personne ne m'avais vu comme ça, jamais personne et je ne voulais pas que ça change … Il était devant moi, mais je ne lui montra pas mon visage j'étais tête baissé, je n'apercevais que ces pattes, ces pattes qui faisaient tant de bruit en moi. Il se mit a mon niveau, je tremblais, mais je m'arrêta lorsqu'il me posa la simple question "-Tu pleures?" Juste ces paroles et rien de plus, à ça il n'avait pas l'air méchant mais étais-ce juste une face caché, où derrière ce trouve un être qui ne veut que me faire mourir? Je ne savais pas, pourtant je m'obligea, m'obligea à répondre à sa question, je ne dénis lui répondre avec des mots, mais tout simplement avec des gestes, le simple fait de lui montrer mon visage, le simple fait de remonter la tête, le simple fait de lui montrer mes larmes, de lui montrer que je pleurais, je n'aurais de toute façon pas pu lui cacher, lui cacher que je pleurais, il l'aurait vu d'une certaine manière et je suis sûr qu'il le voyait, qu'il l'avait entendu car sinon il ne m'aurait pas poser cet question ... Ma tête je rebaissa et ma patte sur mes yeux je placa, pour qu'il ne revoit plus ce que je lui avais montrer quelques secondes auront suffis, suffis pour répondre à sa question, c'était a moi, à moi de parler, de simple parole sortit de ma bouche, une question toute simple aussi simple que celle qu'il m'avait posé avec des mots à peine plus long sauf que la mienne était inutile une question à la-quelle je n'étais même pas sûr qu'il reponde, ma voix qu'on entendait a peine elle était à la limite du bégayement.


    Que ... Que faite vous ici ... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tempête de Troubles

Guerrier Rivière ; Mon bonheur n'est qu'un masque...

avatar

Messages : 497
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 21

Clan : RIVER POWAA

Rang : Guerrier


Feuille du Guerrier
Relations:
Autres:

MessageSujet: Re: Je t'en supplie, ne regarde pas mes larmes [Tempête de Troubles]   Dim 2 Mai - 12:00

Pour lui montrer sa detresse, elle leva la tête vers lui. Il vit ses yeux brillants de larmes, abreuver la terre en y tombant lourdement. Les gouttes sillonnaient son visage. On pouvait dire que la jeune chatte était plutôt belle. Café au lait, des endroits un peu plus sombres. Une pelage mis longs, et des yeux bleus. Elle sentait l'ombre a plein nez. La tristesse qui se lisait sur elle laissa le matou désemparé, et lui donna envie de partager la violence du désespoir, pour justement redonner un peu de vie a la jeune. Le temps qu'il réfléchisse, et elle repondit une bonne fois pour toute.

Que ... Que faite vous ici ... ?

Excellente question ... Il savait qu'il ne servait a rien de lui demander pourquoi elle pleurait, car si elle pleurait dans son coin, pour quelle stupide raison pouvait elle se confier à un inconnu ? Mais malgré les différences des deux clans auxquels ils appartenaient, et de l'interdiction d'aider l'ennemi, le fait qu'elle soit comme lui un chat, comme tous les autres, lui arracha l'envie de l'aider.

Je suis ici pour la même chose que toi. Pleurer. Tout le monde pleure. Pas seulement nous , les chats, mais la terre entière. Elle pleure de désolation, devant ce monde brisé qui ne sais pas s'unir, qui ne regarde que son désespoir et qui ne sait pas se réjouir. Et je me compte parfaitement dans ceux la. Je ne sais pas ce qu'est le bonheur. Je l'ai oublier. Tout ça n'a plus d'importance pour moi. Alors plutot que rire, je pleure. Comme toi. Et j'en ai rien a faire que les autres me regardent avec pitié. Il me comprennent pas. Comme je ne te comprendrais jamais. On a tous ses raisons d'être tristes, et jamais personne n'eprouvera la même souffrance que la notre. Toute les personnes heureuses se ressemblent, mais les gens malheureux le sont chacun à leur façon.

Il avait parler avec son coeur. Pendant tout son discours il avait garder les yeux sur le regard baissé de la chatte, attendant qu'elle relève la tête. Il voulait lui redonner espoir. Tout personne normale pouvait penser que ses paroles ne réconforteraient pas. Mais quand quelqu'un vous dit: je souffre aussi , plutôt que: sa va s'arranger, c'est déjà réconfortant ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je t'en supplie, ne regarde pas mes larmes [Tempête de Troubles]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je t'en supplie, ne regarde pas mes larmes [Tempête de Troubles]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans.  :: Gooo ! :: Source de Lune.-

Partenaires
MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.



Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Incarnations