La Guerre des Clans.

Les clans sont arrivés sur leurs nouvelles terres. Que leurs reservent-elles ? Arriveront-ils à fixé les frontières ? Le sang coulera-t-il ? Tant de mystères que seuls VOUS pourrez resoudre.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ciel de Sang [PV : Quartz]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Démon Noir

Guerrier Ombre ; La confiance c'est pas mon truc...

avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 22

Clan : Ombre

Rang : Guerrière


Feuille du Guerrier
Relations:
Autres:

MessageSujet: Ciel de Sang [PV : Quartz]   Sam 1 Mai - 10:45

Le soleil va bientôt se coucher. Et à ce moment, les ténèbres de la nuit pourront bientôt envelopper le Monde qui nous entoure. Mais moi, les ténèbres m'enveloppent déjà ... Elles ne me quittent jamais. Je m'y étouffe. Je ne respire plus l'air pur. Mais l'air empoisonné que me procure mon coeur. Si toutefois j'en ai un ... Je regarde, j'observe. Le ciel. Si clair, si moche. Une clarté qui me repousse. Je ne peux supporter la lumière. Pourquoi ? Parce que je veux sombrer. Au plus profond de la souffrance. Je veux m'anéantir. M'enfoncer de plus en plus. Pour toucher le fond. Puis je pense à lui ... Je m'efforce de l'oublier. Non, ce n'est aps le moment. Pas le moment de devenir Faible. Je baisse les yeux. Le camp. Je le déteste. Trop de monde. Trop de parasites. Trop de bonne humeur. Trop de joie. Je les hais tous. Je me hais. Je hais tout ce qui m'entoure. Excepté mon frère. Lui, je l'aime. C'est le seul. L'unique. J'ai confiance, confiance en lui. Les autres, ils veulent tous m'anéantir. Ils veulent me tuer. Quoi, toi ? Regarde ailleurs. Ne me regardes pas. Je ne veux pas être regardée. Tourne ta tête ... Je me lève. Comme tous les soirs. Mais je ne vais pas faire ma patrouille ce soir. Je pense trop. Je n'ai aps la tête vide. Elle est pleine. Pleine de pensées malveillantes, fourbes, envies de vengeance, envies de meurtre ... Pourquoi ? Pourquoi je suis née ? Pourquoi j'ai grandi ? Pourquoi je suis là ? Avant, je ne savait pas. Maintenant je sais. Le Clan des Etoiles m'a envoyée ici pour libérer le monde. Pour le libérer de cette illusion. Cette sale Illusion. L'amour. La joie. La Paix... Je sais ce que j'ai à faire. Je vais fonder un nouveau monde. Haine. Rage. Douleur. Souffrance. Moi à sa tête. Oui. Parfait. Je sais ce que je dois faire. Mais il m'en empêche. Depuis la première fois que je l'ai vu, je n'ai toujours pas compris. Pourquoi me fait-il cet effet. Pourquoi lui ? Mais pourquoi est-ce que je désire son sang bien plus que les autres ? Je ne sait pas. Je veux savoir. J'ai BESOIN de savoir. Son sang... Il a l'air si bon. Si goûteux. Mais pourquoi ... Rhâ, ça m'énerve de ne pas savoir ! Non, ce soir je n'irai aps patrouiller. J'irai prendre des risques. J'irai me faire massacrer. Je vais te rejoindre, la Mort ... Sûrement ... Mais je veux savoir, avant que tu m'accueilles dans tes bras ... J'irai sur le territoire du Clan de la Rivière. Je le provoquerai. Je goûterais à son sang. Je veux savoir quel goût il a. Je veux. JE VEUX !!! Je pars. Droit devant moi. Le soleil va se coucher dans quelques temps. Le temps que je parviennes à la frontière. Je m'approche. Vite, je cours. Je suis impatiente. Impatiente de goûter à son sang. Impatiente de le goûter ... Quel goût a-t-il ? Surement le gout de la victoire. Le gout de la vengeance. Le gout de l'ambition ... Autrement dit : un délicieux gout. Juste ce qu'il me faut. Après, une fois que je saurais pourquoi son sang m'attire tant, pourquoi ses yeux me hantent, je partirai. Je ne vivrai plus. Je mourrais. Contente. Heureuse. Enfin repue de ma soif de sang... Et ses yeux. Je les emporterais avec moi. Au plus profond de l'Enfer. Je vais quitter ce monde. Enfin. La frontière. Le temps passe vite. Je ne l'ai aps vu défiler. J'ai mal. Mal à la poitrine. Elle me brûle d l'intérieur. Mon coeur se consume. Je le sens. Ça fais mal, mais je ne ressens presque plus rien. J'ai l'habitude, de souffrir. Et pour la troisième fois. Je la dépasse. La frontière. Elle est sous moi. Ma tête dans la rivière, ma queue dans l'ombre. Je suis partagée. Mais bientôt, je serais entière. Voilà, c'est fait. J'ai fait mon choix : la rivière. Elle m'accueille de son puissant courant glacé. Comme ses yeux, les yeux de Quartz. Et je m'assied. Je reprend mon souffle. Le ciel. Le soleil n'est pas encore couché. Il colore le ciel. Magnifique. Couleur SANG ... Un présage. Je vais y goûter. A son sang. Je vais enfin pouvoir être repue. Et dans son sillage, dans son écroulement, le soleil emporte la clarté du jour. Il va bientôt commencer à faire sombre. De plus en plus sombre. Le temps passe grain par grain, maintenant. Le soleil met longtemps, à descendre. Je le regarde sombrer, s'écrouler avec son empire ... C'est un spectacle ironique. Après le jour, la nuit finit toujours par arriver. Après la joie, la rancœur prend place... Mais il n'y a que moi qui l'ait compris ça, visiblement ... Ils sombrent tous dans le piège des sentiments "bons". Et quand la tristesse arrive, elle les écrase, elle les broie, n'en fais que de la bouillie de chair ... Et le soleil n'est visible plus qu'à moitié. Le jour est mi-présent, la nuit aussi. Mais entre les deux, le sang les lie. Le crépuscule. Quand le ciel devient rouge, baigné de liquide précieux ... Le pont entre la vie et la mort. Le Sang ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile de Quartz

Chef Rivière ; L'amour n'est pas fait pour moi.

avatar

Messages : 694
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 23

Clan : Rivière

Rang : Chef


Feuille du Guerrier
Relations:
Autres:

MessageSujet: Re: Ciel de Sang [PV : Quartz]   Sam 1 Mai - 11:03

    Un souffle. Une brise. Un espoir. Le ciel est rose orangé. Rose presque rouge. Rouge, la couleur de la mort. La couleur du désespoir, la couleur du sang. Le sang. Je pense encore à elle. Je pense toujours à elle... mais je m'y refuse. Je n'ai pas le droit de penser à elle. Pas le droit. L'amour ne me perdra pas une deuxième fois. L'amour ne me perdra plus. Je me refuse à aimer. Je ne peux plus aimer. Je n'en ai plus l'envie... Je n'en ai plus la force et ni courage. Je ne sais plus qui je suis. Tout est flou. Il a fallu que je la rencontre. Il a fallu que je tombe sur elle. Elle, la seule que je ne devrai pas aimer... elle qui hante mes pensées. Mais je ne l'aime pas... Je ne l'aime pas. Je ne l'aime pas. Cette phrase se répercute dans mon crâne. Elle me fait mal. Je secoua la tête. Je pars. Je sors du camp. Je marche. En route pour une patrouille solitaire.

    Mes pas me guident. Le clan des étoiles me voit. Il sait. Il sait où je vais. Pourquoi ne m'en empêche-t-il pas ? Pourquoi ne me fait-il pas rebrousser chemin ? Est-ce ma destinée ? Blanc et Blanc. Noir & Bleu ? Est-ce ce qu'il veut ? Ombre & rivière ? Non. Moi je ne veux pas. Je m'y interdit. Je ne peux pas. Le ciel est baigné d'une lueur intense. Rouge sang. Je comprend maintenant. C'est un signe. C'est le signe des étoiles. Il ne veut pas. Il me fait marcher sous cette lumière aveuglante, troublante, qui colore mon pelage étincelant d'un rouge éclatant. J'ai compris. Là est son message. Les étoiles ne veulent pas.... et pourtant... et pourtant je marche. Je marche. Je ne m'arrête pas. Je ne fais pas demi-tour. Je continue. Je ne sais pas... Je ne sais pas où je vais. Enfin si je sais... mais je préfère ignorer. Ignorer ce mal qui me ronge. Ignorer mon impuissance. Je crois qu'il s'est réveillé... Je crois qu'il est remonté. J'aurais préféré qu'il ne réapparaisse jamais. J'aurais préféré qu'il reste enfoui là où il était logé. Je préfère voir mon cœur glacé. Mais il est revenu. Je crois... Je ne veux pas. Il n'a pas le droit.

    Son odeur. Elle est là. Je me fige. Je m'arrête. J'attends. M'as-t-elle vu ? J'éspère que non. Je la regarde. Je ferme les yeux. Je ne veux pas. Je ne veux pas la voir... Je ne veux pas qu'elle me vois. Je fais demi tour. Je rebrousse chemin. Je n'ai pas la force... pas la force d'aimer... je n'ai pas le droit. C'est censuré.... censuré par mon passé, censuré par mon coeur, censuré par ma volonté.


~---------~



« JE N'AI JAMAIS EU AUSSI MAL QUE LE JOUR OU TU M'A DIS QUE JE NE COMPTAIS PAS POUR TOI. CE JOUR LA J'AI SU QUE L'AMOUR N'ETAIT PAS FAIT POUR MOI... »

N°1 du Club des Mangeurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdcnewworld.forumactif.com
Démon Noir

Guerrier Ombre ; La confiance c'est pas mon truc...

avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 22

Clan : Ombre

Rang : Guerrière


Feuille du Guerrier
Relations:
Autres:

MessageSujet: Re: Ciel de Sang [PV : Quartz]   Sam 1 Mai - 11:44

Ciel rouge. Rouge Sang. Je te regarde. Tu me regardes. Nous nous voyons mutuellement. Tu sais , ciel de Sang ce que je veux. Je sais que derrière ce rideau rouge se cache le Clan des Etoiles. Vous, Esprits de "sagesse", vous m'avez envoyée. Envoyée pour tuer. Envoyer pour faire saigner. Envoyée pour saigner. La rivière. Elle m'emporte. Elle me coule. Au fond, tout au fond. C'est un signe. "La Rivière Me Perdras". C'est ce que je pense. Cette phrase ne cesse de résonner. La phrase qui m'est venue à l'esprit quand j'ai regardé le paysage. Non, ce n'est pas LE CLAN DE LA RIVIÈRE tout entier qui me perdras ... Seuls quelques membres. Ou peut-être même un seul ... Je ne sait pas ... Non, ça ne peut aps être Storm. C'est impossible ... Mais qui ? Quartz ? Non, c'est peu probable aussi ... Je ne sait pas. Je ne sait plus. A quoi je pense ? Moi-même je ne sait pas. Je sais seulement que je veux son sang. Je veux savoir de quel sang il est fait, quel sang coule dans ses veines. Sûrement un sang exceptionnel ... Car jamais mon breuvage préféré ne m'avait autant attiré ... Pourquoi ? Rhâ, ça m'énerve, tout m'énerve ... Je fais demi-tour. Mais je ne bouge pas. Je fais face à l'Ombre. Je veux retourner de l'autre côté de la frontière. Mais pourquoi ? Pourquoi je sus encore là ? Qu'est-ce qui me retient ici ? Qu'est-ce qui me LIE ici ? Rien, rien du tout ... Peut-être mon frère ? Non, ça fais déjà longtemps ... Le sang ? Oui, ça doit être ça ... SON sang ... Je me lève. j'en ai marre. Marre de tergiverser. Marre d'hésiter. Je retourne de l'autre côté. Pas ce soir. Je ne me noierais pas cette nuit. Dommage. J'aurais bien aimé voir à quel point l'eau qui d'habitude m'emporte est froide. Mais je dois résister. Ne pense plus. Ne fais rien. Rentre au camp. Voilà ce que me dit ma conscience. Rentre. Pars. Fuis. Sauve-toi. Non, ce n'est pas l'instinct du chasseur. C'est l'instinct de la proie. L'instinct de survie. Non, je déteste ça. Jouer la proie. C'est un jeu stupide. Un jeu auquel seuls les Faibles s'adonnent ... Non, je suis le chasseur. Le rapace qui tourne autour de la proie. Le prédateur. Ma proie : Etoile de Quartz ... Plus précisément : son sang. Je me retourne, une nouvelle fois. Le Clan de la Rivière, dit-on ? Mon, je n'ai pas peur. Pas peur de ses méandres, pas peur de son courant ... Je m'enfonce dans leur terre. Leur terre sacrée, leur territoire. Je marche, droit vers la mort, droit vers ma récompense ... Puis une odeur me parvient. La SIENNE ... Je renifle au sol. Une trace fraîche. Très fraîche. Je la suis. Je traque ma proie. Je veux y gouter ... Viens ici, Quartz ... Puis le silence. Le ciel, toujours aussi sanglant. Il est proche. Un aimant. Il m'attire. Son sang m'attire. Je cours. Puis, entre deux buissons, je le vois disparaître ... Je l'appelle. Je cours vers lui. Je vais réclamer ma récompense, réclamer ce que je mérite : le meilleur sans de toute la forêt ... Oui, un sang si parfait. Viens ici. Viens me voir. Tombe entre les griffes, tombe entre mes crocs. Il me semble, mais je n'en suis pas sure, qu'elle est déjà sur ma face. Elle s'affiche. Elle est étalée ... La Folie. La Folie Sanguinaire ... Oui, un visage fou. Un sourire cruel, des yeux corrompus. Il va encore fuir. Fuir devant le monstre que je suis. Mais je ne le laisserait pas partir. Pas encore une fois. Je vais tester, savourer, déguster ... Je miaule. Fort. Très fort. Maintenant, il sait que je suis là, dans son dos, à l'observer. Si il se retourne, il verra ma face. Je me noierais dans ses yeux. Il ne faut aps que je croises son regard. Celui qui me rend si faible ... Pourquoi ? Pourquoi suis-je si faible quand je suis piégée dans sa glace ? Peu importe : Son sang. Puis je parle, je hurle, hystérique. Rien qu'à l'idée d'y goûter ...

Donne ... DONNE MOI TON SANG !

Mais je ne lui saute pas dessus. Je fais même quelque chose, totalement involontaire. Je suis vraiment étrange. Je lui demande ... Je lui demande le sang. Je ne lui arrache pas ... C'est ... Très étrange. Ça n'était jamais arrivé ... J'ajoute tout bas ...

S'il te plait ...

Je suis ... Bizarre. Je me hais. Pourquoi ? Je suis faible. Faible et frêle, une Perdante ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile de Quartz

Chef Rivière ; L'amour n'est pas fait pour moi.

avatar

Messages : 694
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 23

Clan : Rivière

Rang : Chef


Feuille du Guerrier
Relations:
Autres:

MessageSujet: Re: Ciel de Sang [PV : Quartz]   Lun 3 Mai - 18:31

    Elle me suit. Me voilà repéré. Je marche. Comme si de rien n'étais. Je ne fui pas. A quoi bon ? La folie qui l'anime la fera me rattraper. Je fais volte face. Je ne veux pas avoir l'attitude d'un lâche. Il faut que j'affronte. Que j'affronte non seulement ce qu'elle est... une guerrière de l'ombre... sur les territoires de la rivière... un ennemi... Mais que j'affronte aussi ce que j'éprouve... ce que j'éprouve pour elle. Mais ça... ça je ne suis pas prêt. Pas tout de suite... pas encore. Je n'ai pas la force. Elle accourt. Elle s'arrête. Elle veut... Elle veut... MON SANG ?! Quelle idée saugrenue. Pourquoi me le demander ? Et voilà qu'elle me supplie. Elle me supplie de lui donner. Elle veut goûter ? Je ne sais pas. Je suis incapable de lire ce qu'elle désire. Je ne peux comprendre ses intentions. Trop farfelues... trop noires... elle ne pense pas comme moi.

    J'hésite. Je ne pars pas en courant comme je devrais peut-être le faire. Ce soleil. Cette lueur rouge. Je sais. Je sais pourquoi elle est là. Le signe. Le signe des étoiles. Il m'avait prévenu. Je ne devais venir. Je ne devais la voir. Je ne lui saute pas au coup. Je ne la tue pas. Je lève ma patte. Je la regarde. Ses yeux noirs. Ils sont là. Mon regard glacial les fixe.

    Tout est flou. J'ai mal. Mes dents sont rouges. Ma patte saigne. Qu'ai-je fais ? Je ne comprend pas. Je ne comprend pas. J'agis aveuglément... Comme un pion sur un échiquier. Le sang coule doucement sur mon pelage perle. J'avance ma patte rougie vers la guerrière. Je lui fais signe de ne pas bouger. J'éspère qu'elle ne tentera rien. Je dépose ma patte rouge sur la sienne. Je laisse mon sang couleur sur son pelage. Quelques gouttes. Je retire ma patte et je me lève.

    « Regarde. »

    Je montre ma patte.

    « Regarde ce que tu me fais. »

    Je me retourne. Je pars. Je pars. Je ne veux pas; Je ne veux pas affronter cette vérité frappante. Elle me contrôle. Je dois m'éloigner d'elle. Sa folie me pénètre. Je le savais... dès le début... je le savais... je savais que je devais l'éviter.


~---------~



« JE N'AI JAMAIS EU AUSSI MAL QUE LE JOUR OU TU M'A DIS QUE JE NE COMPTAIS PAS POUR TOI. CE JOUR LA J'AI SU QUE L'AMOUR N'ETAIT PAS FAIT POUR MOI... »

N°1 du Club des Mangeurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdcnewworld.forumactif.com
Démon Noir

Guerrier Ombre ; La confiance c'est pas mon truc...

avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 22

Clan : Ombre

Rang : Guerrière


Feuille du Guerrier
Relations:
Autres:

MessageSujet: Re: Ciel de Sang [PV : Quartz]   Lun 3 Mai - 19:07

Il se retourne. Non, je ne dois pas. Il faut que ... Rhâ, MERDE !!! Et encore une fois. Une fois de plus. Une fois de trop ... Ses yeux ... Pourquoi ...? Pourquoi fait-il expère de me regarder droit dans les yeux? A croire qu'il veut volontairement me faire souffrir. Il est sans coeur, comme moi. Il appuie d'avantage sur le pieux enfoncé dans mon coeur. Il a l'âme noire. Comme moi ... Ses yeux ... Non, il faut que je les lâche, il faut que j'arrêtes de les fixer ... Je lutte, je me bats ... Mais je perds. Je perds contre qui ? Contre moi-même ? Oui, contre mon autre moi. Le moi sensible, le moi Gentil ... Non, il n'existe aucun moi Gentil, simplement un moi Faible ... Rhâ, qu'il arrête. Arrête de membrouiller l'esprit ! Sale chef assoiffé de pouvoir ! Et voilà que jinsulte les autres dans mon fort intérieur ... Je suis tombée bien bas. Une lutte. Sans merci, sans coeur ... Je lute contre moi même pour savoir ce que je dois faire. Puis la réponse vient delle-même, comme si la vie était aussi simple qu'un battement d'ailes ... Un éclair de sang ... Des gouttes écarlates ... Jamais, non jamais le sang ne mavait paru aussi beau, aussi bon ... Il hurle mon nom, comme jamais il ne m'avait appellée ... C'est si étrange ... Pourquyoi ? Pourquoi ...? La bataille qui faisait rage dans mon corps cesse. C'est le calme. Le calme absolu. L'oeil du cyclone ... Puis le temps que je comprenne. Le temps que je revienne à moi. Le temps que son odeur me parvienne ... Le sang, Le Sang, LE SANG !!! Il a mal. Il a choisi de souffrir. Pour moi ? Non, c'est impossible. Personne ne maime. Tous me haïssent ... TOUS ... Tous ? Non, Storm ... Lui maime. Il est le seul. Les autres ne comprennent pas. Perosnne ne comprend ce que je ressens. Tous des êtres si ... Haineux ... Je les hais ... JE TE HAIS, ETOILE DE QUARTZ. Tu déposes ton sang sur ma patte. Je ne bouge pas. Pourquoi ? Pourquoi je ne l'entraîne pas avec moi jusqu'au fond des Enfers ? POURQUOI ? Puis il parle. Sa voix, brisante, glaciale me carresse le coeur. Elle me ronronne à l'oreille ...

Regarde.

Je regarde, ne tinquiètes pas pour ça ... Si tu savais à quel point j'observe ...

Regarde ce que tu me fais.

Je vois. Je vois le mal. Celui que je te fais. Sans le vouloir. Sans le savoir. En le regrettant ... Non, suis-je devenue Faible ? Oui, je suis Faible. Quand il est là, je ne suis plus moi même ... Mais avant de me reposer la question "Pourquoi", je le vois se retourner, puis je les lèche. Je savoure. Une par une. Délicieuses. Parfaites. EXCEPTIONNELLES ... Oui, voilà le bon mot ... C'est encore meilleur que ce à quoi je mattendais ... C'est indescriptible ... Dès que la première goutte de son sang à touché ma langue, jai senti la haine s'envoler. Plus rien. Le vide. Puis autre chose. Mais Quoi ? Je commence ... Je commence à me souvenir ... Petit à petit, tout me reviens ... Non, ça ne peut pas ... NON ... J'arrête. Je refuse. Refuse de continuer. Le goûter ... Non ... Je ne peux pas ... Ou plutôt, je ne peux PLUS ... Il est parti. Pas loin, je peux le rattrapper ... Je cours. Après lui . Il doit savoir ... Il dois essayer, lui aussi ... Je le contourne. Le le dépasse. Je me mets devant lui. Je m'assied. Je veux quil s'arrête. Puis, un éclair. Un éclair de sang ... Je baisse la tête. Je ne dois pas regarder ... Ma patte saigne. Mes yeux scrutent le sol.

Voilà, à toi maintenant ... Goûte, et dis-moi ce que ça te fais ...

Ce n'est aps une pensée tordue. Pas une pensée qui meffleure l'esprit D'Habitude. C'est sincère. C'est "gentil". Ce n'eest pas contre toi Quartz. Alors acceptes mon sang ... S'il te plait ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile de Quartz

Chef Rivière ; L'amour n'est pas fait pour moi.

avatar

Messages : 694
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 23

Clan : Rivière

Rang : Chef


Feuille du Guerrier
Relations:
Autres:

MessageSujet: Re: Ciel de Sang [PV : Quartz]   Mar 4 Mai - 18:11

    Elle me rattrape à nouveau. Ce qu'elle fit de mon sang, je ne le sais pas. Mais sur sa patte il n'y est plus. L'a-t-elle vraiment gouter ? L'a-t-elle vraiment fait ? Je ne sais pas. Je ne veux pas savoir. Je ne veux pas me confronter à sa folie. Sa folie dévastatrice. Sa folie qui me tuera... celle qui m'enivrera de son parfum étrange... qui me pénétrera tel un poison mortel. Sa folie signera ma fin. Je le sais. Je le sens. Je le vois venir. C'est tracé. C'est écrit dans mon histoire. Ma perte... Une perte bien sombre... foudroyante, douloureuse. Une perte à petit feu... qui nous ronge... qui nous tue... de l'intérieur. Elle hante mes pensées... Mais je ne veux pas. JE NE VEUX PAS. Je ne peux pas. Je n'ai pas le droit. NON. Je n'ai PAS LE DOIT.

    Elle me devance, se place face à moi. Elle s'assoie, me regarde. Elle s'ouvre la patte et me présente ce liquide écarlate. Celui que je lui ai offert. Celui qu'elle me rend à présent. Le siens. Elle veut que je goûte. Elle veut que je goûte ce liquide éclatant. Le soleil se couche. Le lac n'est que sang. Les reflets pourpres luisants étincellent en son sein. Un lac de sang. Je m'avance. Je goutte ce liquide. Elle m'envahit. La folie. Elle commence. Je ferme les yeux. Je la fais fuir. Mais est-ce la folie qui m'envahit ? Est-ce elle ? Ou l'image de la guerrière ? Je ne veux pas savoir... Je ne veux pas avouer la vérité pourtant flagrante.

    Un gout de fer. Un gout métallique. Une étincelle. Je n'aime pas le gout du sang. Je n'aime pas le sang. Je n'aime que le voir couler. Oui. J'aime ça. C'est la folie. Je ne réponds pas à sa question. Je la regarde. Mon regard glacial posé sur elle. Sur sa patte rougie. Un seul mot. Un seul.

    « Pourquoi ? »

    Pourquoi ? Pourquoi quoi ? Pourquoi cette mascarade digne d'un rituel funéraire. Pourquoi cette procession ? A-t-elle une idée ? Le sens caché de ses pensés est-il obscure ? Ou est-ce moi qui cherche trop loin ? Pourquoi ? Pourquoi moi ? Pourquoi fallait-il que je me trouve là ? A cet instant précis ? A cette seconde près ?


~---------~



« JE N'AI JAMAIS EU AUSSI MAL QUE LE JOUR OU TU M'A DIS QUE JE NE COMPTAIS PAS POUR TOI. CE JOUR LA J'AI SU QUE L'AMOUR N'ETAIT PAS FAIT POUR MOI... »

N°1 du Club des Mangeurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdcnewworld.forumactif.com
Démon Noir

Guerrier Ombre ; La confiance c'est pas mon truc...

avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 22

Clan : Ombre

Rang : Guerrière


Feuille du Guerrier
Relations:
Autres:

MessageSujet: Re: Ciel de Sang [PV : Quartz]   Mar 4 Mai - 18:39

Il goûte. Il teste. Il essaie. Pour voir. Pour voir ce que ça fais ... Le goût du Sang ... Maintenant, Etoile de Quartz, tu comprend ce que j ressens ? Laisse la folie. Laisse-la prendre le contrôle. Laisse la envahir ton esprit ... Laisse la te guider ... Et quand tu ne sera plus que le pantin, que la folie destructrice commande, je saurais. Je le verrais dans tes yeux. Et à cet instant, tu me tueras. J'ai tput prévu. Rien au hasard. Je savais que si tu goûtais, tu deviendrais fou. Tu deviendrais comme moi ... Ton avidité de sang va te pousser à me tuer. Tu en voudras encore. Et encore. De plus en plus, jusqu'à ce que tu ne résistes plus. Et tu te jetteras sur moi. Tu me tueras. Tu débarrassera le Monde de cet être si cruel qui me hante ... Le Démon qui guide mon corps partira, à jamais ... Mais cette autre facette, mon autre personnalité s'en ira aussi ... Mais c'est le prix à payer ... Si je veux que mon frère vive encore longtemps, il faut que je partes, que je rende mon dernier souffle. J'ai tout prévu. Tout. Mais peut-être que ... Non, j'ai TOUT prévu. Ca va se passer comme je l'ai dit. Rien ne changeras ... Et si ... RHA, POURQUOI J'AI UN DOUTE ? Ca m'éneve ... Pourtant, j'ai planifié mes actions dans les moindres détails, je me suis préparée à toute éventualité ... Mais j'ai l'impression que quelque chose va clocher ... Mais quoi ? Bon, pas grave. Changement de tactique. J evais agir, et pas réfléchi. Comme d'habitude ... Comme ça, je n'aurai plus aucun doute ... AUCUN ... Je regarde son expression ... Alors, Quartz ? Tu aimes ce que tu goûtes ? Tu aimes le sang du Démon ? Tu aimes l'avant goût de la Mort, n'est-ce pas ? Je le vois, je le lis dans tes yeux. C'est pour bientôt. Le moment fatidique ... Vite, viens. Viens finir ce que tu as commencé. Viens finir le plat qui t'attend, juste devant toi. Moi. Vient me déguster, suçer la moelle de mes os. Vient festoyer autour de ma tombe, et danser en rigolant ... Sois heureux, heureux de ma Mort ... Alors, qu'est-ce que tu attend ? Moi, je t'attend. Alors dépêche-toi ... Tue-moi ... Puis sa voix. Toujours si tranchante, si brisante, si froide... C'est ce qui la rend si belle ...

Pourquoi ?

Pourquoi quoi ? Pourquoi je te donne mon sang ? Pourquoi je partage ce que j'aime tant ? Mais, parce que je sais que tu va succomber, te plier devant ma folie... Mais maintenant que tu m'as goûtée, que tu m'as testée quelque chose me traverse l'esprit. C'est étrange. De penser ça. Que ça vienne de moi. Que ce soit la seule phrase qui me traverse l'esprit ... "Maintenant, nous sommes liés ... Liés par le sang, liés par la même Folie ..." Non, je dois chasser cette pensée ... J'ai l'impression d'être faible quand ces deux phrases résonnent dans ma tête. Puis je me rappelle. Je comprends tout. Mais, non, c'est ... IMPOSSIBLE ... Tue-moi, Etoile de Quartz. Maintenant. Avant qu'il ne soit trop tard. Avant que je ne change d'avis ... Mais rien. Toujours rien... Alors, chef de la rivière, quand vas-tu te décider ? Faut-il que je te provoques ? Pourquoi mon sang ne te fait-il rien ? Je ne comprends plus rien ...

Mais, comment tu peux ...? Pourquoi tu ne me tues pas ? Je sais que tu me hais. Tu sais que je te hais ... Alors pourquoi je suis toujours vivante ? POURQUOI ? Tu m'énerves, Etoile de Quartz ... Je n'arrive pas à savoir ce que tu va faire, je n'arrive pas à deviner ce que tu penses ... Pourquoi ? Qui est-tu en réalité ? Je ne te cernes pas, je ne comprends pas ...

Désemparée. Le trouble s'installe dans mon esprit. Une brume fine. Une brume qui m'empêche de penser, qui brouille tout. Et le ciel. Couleur de sang. Ciel de Sang ... Pourquoi ? Qu'est-ce que sa signifie ? Et, si ce n'était pas la couleur du sang ...? Le rouge, la couleur de ... NON, IMPOSSIBLE ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile de Quartz

Chef Rivière ; L'amour n'est pas fait pour moi.

avatar

Messages : 694
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 23

Clan : Rivière

Rang : Chef


Feuille du Guerrier
Relations:
Autres:

MessageSujet: Re: Ciel de Sang [PV : Quartz]   Mar 4 Mai - 18:57

    Un sourire mesquin. Des yeux de glace. Je te fixe. Je te fixe encore. Je ne semble pas agir comme tu le désire. Je ne semble aps réagir... Je ne rentre pas dans le jeu. Je ne rentre pas dans le jeu auquel tu veux t'adonner. Je reste de marbre. Je n'attends rien... de personne. Ni des étoiles, ni de toi... pas même de moi. Impassible comme la pierre, froid comme la glace. C'est moi. Le chef de la rivière. Je me tiens face à toi. Je t'écoute. Je m'assoie pour être à l'aise. Tu semble douter... douter de moi. J'attends. Puis je te réponds. Un murmure. Un souffle. Une lame glacée. Une pluie gelée qui pénètre les corps, qui entre et donc on ne se débarrasse pas. Une pluie glacée...

    « Si je ne te tue pas c'est que j'ai mes raisons comme tu as les tiennes de me laisser en vie. Tu ne sais pas ce que je vais faire. Tu ne devine pas ce que je pense. Tu ne sais pas qui je suis... Tu n'arrives pas à me cerner. »


    Je ne fais que reprendre tes mots. Ceux que tu as utiliser. Mais attends. Attends, écoute-moi jusqu'au bout. Je n'ai pas finit. Non, loin de là.

    « Il n'y a pas longtemps c'est pourtant toi qui m'a fait comprendre qui j'étais... qui m'a fait prendre conscience de ce que je suis. Je doute... je ne sais pas qui je suis alors comment les autres pourraient savoir ? »

    Oui, souviens toi de cette nuit. Cette nuit où nous étions nous trois. Troubles, Démon et Quartz. Aux frontières. Souviens toi de ce que tu m'as dit... Fais revenir ce souvenir dans ta mémoire.

    « Je doute aussi... Mais pas que de moi... Je doute de toi. Je doute de ce que j'éprouve. Je ne suis pas sur. J'essaye de ne pas y penser. Je ne peux... Je n'ai pas le droit. »

    Un murmure glacial qui se confond à mes yeux. Il paraît... Il paraît que je suis froid... Mais peut-être qu'une flamme naît... Là, au fond de mon cœur... La flamme des sentiments. La flamme de l'amour. Rouge comme le sang... rouge comme la rose... rouge comme l'amour... Mais ai-je le droit ? Le droit d'aimer ? La seule barrière à ce sentiment... c'est moi. Moi. Je m'en empêche...


~---------~



« JE N'AI JAMAIS EU AUSSI MAL QUE LE JOUR OU TU M'A DIS QUE JE NE COMPTAIS PAS POUR TOI. CE JOUR LA J'AI SU QUE L'AMOUR N'ETAIT PAS FAIT POUR MOI... »

N°1 du Club des Mangeurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdcnewworld.forumactif.com
Démon Noir

Guerrier Ombre ; La confiance c'est pas mon truc...

avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 22

Clan : Ombre

Rang : Guerrière


Feuille du Guerrier
Relations:
Autres:

MessageSujet: Re: Ciel de Sang [PV : Quartz]   Mar 4 Mai - 19:12

Si je ne te tue pas c'est que j'ai mes raisons comme tu as les tiennes de me laisser en vie. Tu ne sais pas ce que je vais faire. Tu ne devine pas ce que je pense. Tu ne sais pas qui je suis... Tu n'arrives pas à me cerner.

ARRETE ! Arrête, tu m'énerves ! Arrête de reprendre mes mots ! Arrête d'exister ! Tu me nargues, je HIAS ça ... ARRETE JE TE DIS ! Pourquoic e regard, pourquoi ce sourire ? Je te DETESTE, Etoile de Quartz. Je te HAIS ... Arrête de me faire tout ce mal ...

Il n'y a pas longtemps c'est pourtant toi qui m'a fait comprendre qui j'étais... qui m'a fait prendre conscience de ce que je suis. Je doute... je ne sais pas qui je suis alors comment les autres pourraient savoir ?

Tu ne sais pas qui tu est ?! Tu est Etoile de Quarz, l'avide de pouvoir, l'avide de Sang. Celui qui ne ressens rien. Celui que je Hais. Mon ennemi. Oui, tu est comme moi, et pourtant nous nous détestons mutuellement ... Je me souviens, il y a peu ... Storm, toi et moi. Nous trois. Je me souviens de ce que je t'ai dit ... Mais, comment ais-je pu ? J'ai trahi Storm ! Il doit me détester ! J'ai fait confiance à ce Démon ... Cet être sans coeur. Au fond, il doit être pire que moi ... Oui, ils sont tous pires que moi ... Ils sont tous plus cruels encore que je ne peux l'être moi ... Je vous hais, pauvres bêtes. Je vous déteste. Vous tous. Sauf toi, Storm. Mon frère ... Ciel de Sang. Non, je dois arrêter de dire ça. Je sais au fond de moi ce que signifie ce ciel. Mais je m'y refuse. Jamais ça n'arriveras. Tu entends, Clan des Etoiles ? JAMAIS ...

Je doute aussi... Mais pas que de moi... Je doute de toi. Je doute de ce que j'éprouve. Je ne suis pas sur. J'essaye de ne pas y penser. Je ne peux... Je n'ai pas le droit.

Mais, que fais-tu, Quartz ? Pourquoi ces questions ? Toi et moi savons ... Je sais, tu sais ... Je sais ce que tu éprouves ... J'ai compris ... Mais, pourquoi te poses-tu des questions alors ? C'est pourtant si simple ... Mais je vais te dire. Comme ça tu sauras, comme ça tu ne douteras plus ...

Moi je sais. Je sais ce que tu ressens. De la haine. Tu me hais ... Alors pourquoi toutes ces questions ? Tu est illogique, Etoile de Quartz ... Mais moi, moi je te déteste ... Sais-tu pourquoi ? Veux-tu savoir pourquoi ? Ou bien tu veux que je te montres ...

Alors, j'attends ... Décide-toi ... Vite. Je n'ai aps le temps. Je vais te le dire. Puis je vais aptir. Ne plus jamais revenir. Je te hais ... Mais pourquoi ? Pourquoi toute cette haine ? Simplement pour une chose ... Parce que c'est toi, qui m'as volé mon coeur ... Ciel de Sang, Ciel d'Amour ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile de Quartz

Chef Rivière ; L'amour n'est pas fait pour moi.

avatar

Messages : 694
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 23

Clan : Rivière

Rang : Chef


Feuille du Guerrier
Relations:
Autres:

MessageSujet: Re: Ciel de Sang [PV : Quartz]   Mar 4 Mai - 19:21

    J'ai envie de crier. Envie de crever aussi. Envie de partir. De ne plus exister. Non. Non, tu ne comprends pas. Je le savais. Je le savais. Je n'ai pas la force d'aimer... Je savais... Alors pourquoi ? Pourquoi a-t-il fallu qu'il revienne ? L'amour ? Pourquoi ? Je met du temps à répondre. Je ne peux pas... Je n'ai pas la force. Je me lève. Je te regarde.

    « Ce n'est pas ce que tu crois. »

    Je fais volte face. Je pars. Cette fois pour de bon. Je ne veux plus te revoir. Plus jamais. Je savais... je savais que ce qu'il me manquait c'était la force. La force mentale. Celle qui fait barrière aux sentiments. Les sentiments tuent... jamais ils ne rendent fort. Pas même la haine ou la colère... L'amoure encore moins. Ils massacrent. Ils ravagent les cœurs sans leur laisser de répis... après l'amour vient la tristesse... puis la haine. La haine. La colère. Je me retourne. Te regarde une dernière fois.

    « Je n'ai pas la force... »

    Et je repars en murmurant :

    « Pas la force d'aimer. »

    J'espère que tu n'as pas entendu... J'éspère que ce murmure ne soit pas arrivé à tes oreilles. Comment réagirais-tu ? Que penserais-tu de moi ? Moi qui semble froid et dur... Je ne suis qu'un être fragile... vulnérable... vulnérable comme tout le monde. Tout le monde souffre des sentiments. Toi aussi. Trouble aussi. Aile Cassé aussi. Tout le monde ! Les lueurs pourpres se dispersent. Le ciel de sang disparaît. L'amour part avec et la rose... La rose elle brûle, elle se carbonise... quand à mon cœur... mon cœur il gèle. Il a éteint la flamme. Un gros sceau d'eau. Elle ne brûle plus... Tout n'est que chaos et désespoir. Me voilà descendu bien bas.


~---------~



« JE N'AI JAMAIS EU AUSSI MAL QUE LE JOUR OU TU M'A DIS QUE JE NE COMPTAIS PAS POUR TOI. CE JOUR LA J'AI SU QUE L'AMOUR N'ETAIT PAS FAIT POUR MOI... »

N°1 du Club des Mangeurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdcnewworld.forumactif.com
Démon Noir

Guerrier Ombre ; La confiance c'est pas mon truc...

avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 22

Clan : Ombre

Rang : Guerrière


Feuille du Guerrier
Relations:
Autres:

MessageSujet: Re: Ciel de Sang [PV : Quartz]   Mer 5 Mai - 16:47

Ce n'est pas ce que tu crois.

Alors c'est quoi ? Faudrait savoir, Quartz ... Hein, C'EST QUOI ?! T'est bizarre, tu me fais peur ... Je te déteste. Je te hais. Plus que jamais. Plus que personne. PLus que tout ... Et tu veux me dire que TOI tu ne me hais pas ? Non, je ne te crois pas ... Je ne crois en personne. Pas même en moi ... Alors tu voudrais que j'écoute les conneries que tu dis, les MENSONGES que tu oses sortir ? Non, je ne suis plus comme avant ... Je ne suis plus si naïve ... Je te déteste. Puis tu me regardes. Une dernière fois. Tu ne te retourneras jamais. Je le sais. Je le lis dans tes yeux. Mais il y a autre chose. Un je ne sais quoi qui te tracasse. J'y lis aussi la haine. Tu me hais. Ne dis pas le contraire. Et tu parle. Une dernière fois. A la seconde ou tu partiras, tu ne me verras plus jamais. Je ne reviendrais pas. Pas pour quelqu'un qui n'en vaut pas la peine ... Pas pour toi ...

Je n'ai pas la force...

Pas la force de quoi ? DE QUOI ?! Rhâaaaaaa ! J'ai envie de te massacrer ! Tu dis des choses incensées, tu n'arrête pas de dire des mensonges, tu te comportes si bizarrement ... Je sais ... JE SAIS ! Alors toi aussi ... Tu est un traître. Toi aussi tu veux me tuer. Simplement tu cherches à m'embrouiller l'esprit. Tu fais des choses qui n'ont aucune cohérence. Tu veux me tromper. Pour mieux m'achever. Mais je ne veux pas mourir. Pas de la patte d'un fourbe. Pas à cause de la Ruse ... Non, tu ne m'aura pas si facilement, Etoile de Quartz ... Puis tu te retournes. Tu fuis. Encore une fois. Tu fuis. Tu est un lâche. Tu as peur. Cours, si t'en as le courage. Cours comme un petit chaton sans défense. Cours te réfugier auprès de ta mère ! Vas t'en, je ne veux plus te voir ... Une idée. Une illumination. La dernière chose que je peux faire. Je ne vais pas te laisser filer. Pas encore une fois. Je vais te faire revenir... Revenir vers moi. Allez, écoute-moi bien, Petit Chat ! Ecoute ce que j'ai à te dire. Ecoute ma voix brisante. Moi aussi, je lais lacéer un coeur ... Broyer de doux souvenirs. Ecraser une belle pensée. Tout ça par la simple force des mots ...

Tu fuis. Tu as peur. Tu n'est qu'un sale lâche. Tu cours la queue entre les pattes ! Et Aile Cassée ...?

Je laisse un petit moment de blanc. Entends ce que j'ai à te dire. Laisse la haine se répandre en toi. Laisse-la te guider. Je suis venue ici pour mourir. Je compte bien mettre mon petit plan à jour. Je compte bien finir ce que j'ai commencé ...

Aile Cassée était-il un traître ? C'est lui qui t'as enseigné à fuir comme tu le fais ? Bats-toi, au lieu de te cacher derrière tes yeux ! Mais, tu as peur ? Peur de moi ? Peur d'être trahi ? Peur de haïr ? Peur de Quoi, Etoile de Quartz ? PEUR DE QUOI ?!

Alors, tu ressens quoi maintenant ? De la haine ? De la colère ? De la rage ? Une envie de tuer ...? Je ne veux pas te blesser, mais c'est le seul moyen ... Le seul moyen pour que tu reviennes vers moi ... Et ausstôt qu'elles sont sorties, je regrette. Je regrette ces paroles. Elles sont cruelles, vicieuses, faites pour anéantir ... Je suis désolée, Quartz ... Pardon ... Mais c'est le seul moyen, comprends-le ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile de Quartz

Chef Rivière ; L'amour n'est pas fait pour moi.

avatar

Messages : 694
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 23

Clan : Rivière

Rang : Chef


Feuille du Guerrier
Relations:
Autres:

MessageSujet: Re: Ciel de Sang [PV : Quartz]   Mer 5 Mai - 17:03

    Tu me parles. Tu me traite de lâche. Ou je fuis. Je fuis... je fuis la douleur que tu m'inflige rien qu'a te voir... ton incompréhension face à mes sentiments. C'est ça qui me tue... je fuis... je fuis l'amour. Je m'arrête. Tu ne semble pas vouloir me laisser partir. Tu commences à aborder le sujet d'Aile Cassée. J'attends, toujours en te tournant le dos. J'attends ce que tu as à me dire. Les yeux baissés, je regarde le sol. Je fais volte face. Oui. Aile Cassé était un traître. Oui. Aille Cassée à fui. Je te foudroie du regard. Un bleu intense encore plus froid, encore plus dur.
    Je parle. Un murmure, un sifflement. Ca fait mal. Mal aux oreilles. Mais j'ai besoin de parler comme ça. Besoin. C'est trop. Tu me pousses à boût.

    « Oui. Oui Aile Cassé est un traître. Oui. Oui Aile Cassé à fui. Mais ça ne te regarde pas. Ca ne regarde personne. Aile Cassée est comme un père pour moi même s'il a dévié... Dévié du droit chemin. Il m'a aidé... »

    Je laisse un blanc, ma nuque est légèrement baissé. Mes yeux glacés sont de feu. Non je ne te hais pas. Non. Tu te trompes. Sur toute la ligne. Tu ne sais pas ce que je ressens. Tu ne peux pas savoir. Et finalement. Finalement... ce murmure je vais te le dire... Je vais te dire ce que je pense.

    « Si tu veux savoir pourquoi je fuis comme un lâche... et bien je vais te le dire... »

    Encore une fois je m'arrête. J'ai peur. Peur de tes réactions. Je n'ai aps la force d'aimer... Je le savais... Mais comme un poison il est venu. l'amour. Il m'a ensorcelé. Il m'a tué.

    « Je fuis car je n'ai pas la force. »


    Je répète cette phrase. Celle que je t'ai précédemment dit. Je t'énèvre. Je le sais. Je m'en fou. Car une fois que je serai partit je n'aurait plus rien à faire avec toi. Je t'éffacerait de mon cœur, de ma mémoire, de mon histoire. Tu ne seras même plus un grain de poussière. Rien... Le vide se réinstalera en même temps que la glace.

    « Je n'ai pas la force d'aimer... »

    Cette voix, elle se dissipe dans l'air. Elle a perdu la fermeté des autres phrases. Je suis faible. Je le sais. Regarde moi... Regarde ce que je suis devenu.


~---------~



« JE N'AI JAMAIS EU AUSSI MAL QUE LE JOUR OU TU M'A DIS QUE JE NE COMPTAIS PAS POUR TOI. CE JOUR LA J'AI SU QUE L'AMOUR N'ETAIT PAS FAIT POUR MOI... »

N°1 du Club des Mangeurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdcnewworld.forumactif.com
Démon Noir

Guerrier Ombre ; La confiance c'est pas mon truc...

avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 22

Clan : Ombre

Rang : Guerrière


Feuille du Guerrier
Relations:
Autres:

MessageSujet: Re: Ciel de Sang [PV : Quartz]   Mer 5 Mai - 18:05

Oui, arrêtes-toi. J'ai réussi. Réussi à t'arrêter. Réussi à te stopper. Maintenant, il faut simplement que tu te retournes. Que tu me fixes. Que tu me répondes. Et je pourrais te dire ... Je te dirais ce que je ressens réellement ... Oui, c'est ça, retournes-toi. Fixe-moi ... Non, ça ne va pas... Pas de cette manière. Ne me regardes pas comme ça ... Arrêtes, tu me gênes ... S'il te plait, cesse de m'observer ... Je n'aime pas ton regard. Il me blesse. Il me fait me sentir coupable. Coupable de quoi ? De t'avoir dit tout ça. De t'avoir insulté, insulté Aile Cassée ... Parodn. Je regrette. Tes yeux ... Ils semblement moins beaux, tout à coup ... Avec cette haine à l'était pur qui y habite ... Cesse. Arrêtes. Ne me fais pas regretter. Le regret, c'es pour les Faibles ... Une attente. Je suis faible. Je regrette. Parodn. Je ne voulais aps être aussi cassante, aussi brisante. Parodn, excuse-moi ... Je ... Pusi ta voix. Plus dure, plus glaciale, plus brisante que jamais. Tu me fais peur, Etoile de Quartz. Je te crains ... Oui, je te crains ... Tu est la seule chose que je craigne au monde. Soit heureux. Sois fier. Tu est l'exception. Tu me fais regretter. Tu est le seul. Gonfle-toi d'honneur ... Mais ta voix. Elle me brise en milliers de fragemebts. Elle me casse. Elle me transerce. Elle de fais saigner. Saigner de l'intérieur. Elle me fais comprendre quel monstre je suis. Je suis un monstre. Je suis un montre. Je suis un monstre ...

Oui. Oui Aile Cassé est un traître. Oui. Oui Aile Cassé à fui. Mais ça ne te regarde pas. Ca ne regarde personne. Aile Cassée est comme un père pour moi même s'il a dévié... Dévié du droit chemin. Il m'a aidé...

S'il te plaît, arrête. Mes oreilles saignent. Elles sont tranchées par le son de ta voix. Les lames continuent leur chemin ravegeur. Elles détruisent tout. Puis, elles arrivent au point le plus fort. Le coeur. Elles le massacrent. Je saigne. Je saigne intérieurement. A cause de toi. A cause de moi ... Je souffre. Encore une fois. Jamais ça ne cessera. Je suis maudite. Je suis un montre ...

Si tu veux savoir pourquoi je fuis comme un lâche... et bien je vais te le dire...

Non, je ne veux aps savir. Je ne veux plus. Tu as tant souffert ... Je te respecte. Je te respecte et je te crains. Alors je n'ai pas besoin d'un motif. Je ne veux plus savoir. Je regrette mes questions. Je regrette mes paroles ... Pardon, je suis un monstre ...

Je fuis car je n'ai pas la force.

Arrêtes-toi là. Je ne veux plus en entendre. Je saigne déjà bien assez. J'ai pur de ce que tu vas répondre. Tout à l'heure, j'ai cru l'entendre dans un murmure. Mais je sais. Je sais que ce n'était qu'une illusion. Je sais que j'ai entendu ce que je voulais entendre. C'est tout. Rien de plus... Non, ne continues pas ...

Je n'ai pas la force d'aimer...

Plus rien. Le blanc. Le silence. La peur. Ce silence qui perdure. Ce silence qui m'écrase et qui me broie. Ce silence que je ne supportes pas ... Le temps est arrêté. Plus de vent, plus de bruit. Plus rien. Nulle aprt. Pas de vie. Pas de mort. Simplement le néant ... Puis je m'effondre. Je croule. Je cède. Je me plie. Jamais. Jamais ça ne m'était arrivé. Jamais ... Je tombe par terre. Seul mouvement dans cet espace où rien ne bouge. Tout est en suspens ... Et tout reprend. Tout. D'un coup. D'un seul ... TOUT ... Jusque dans les moindres détails ... Mon coeur ... Je sens ses pulsations. Qu'est-ce qu'il ma'rrive ? Je ne comprends pas ... Tout à l'heure, j'allais bien ... Là, rien ne va plus ... Puis je le sens qui arrive. Il monte. Dans un vacarme qui m'explose les tympans. Je l'entends arriver ... Incolore, Inodore, Indolore ... Ce liquide transparent. Il coule sur ma joue. Je regarde le sol. Je n'en peux plus. Je vais briser le silence. Je vais dire ce que j'ai à dire. Puisje partirai. Je ne reviendrais jamais. Je vais oublier ... Tout ce qui s'est passé. TOUT. Cet endroit maudit, ces yeux ... Plus rien. A nouveau le vide. Rien. Le néant ... Ma voix. Elle ne casse plus. Elle est fluide. Elle est douce. Pourquoi ?

Pardon ... Pardon, je regrette. Je regrette ce que j'ai dit ... Excuse-moi d'être là, excuse-moi d'avoir dit ça, excuse-moi d'être née, excuse-moi d'exister ... Mais ... Moi ... Moi aussi, je ...

Ca ne sors pas. Je n'arrive pas à les prononcer. Ces mots qui blessent :
"Je t'aime" ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile de Quartz

Chef Rivière ; L'amour n'est pas fait pour moi.

avatar

Messages : 694
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 23

Clan : Rivière

Rang : Chef


Feuille du Guerrier
Relations:
Autres:

MessageSujet: Re: Ciel de Sang [PV : Quartz]   Mer 5 Mai - 19:17

    Je te regarde. Tu semble si faible... tu semble ployer sous mes mots. Est-ce là celle que j'ai rencontré le premier jour ? Est-ce ça la folie ? Passé de la faiblesse à la force ? 9Je ne sais pas... Je m'en fou. Je t'aime comme tu es. Car oui. Oui je peux le dire maintenant. Je t'aime. Mais je suis si faible. Je ne résiste pas... je ne résisterai pas... cette attente, interminable. Le temps s'est arrêté. Tu ne parles plus. Tu sembles être tué sous le poids de mes mots. Des mots que je regrette amèrement d'avoir prononcé. Ils t'ont brisé. Je m'en veux. Je ne voulais pas... Je ne voulais pas... Peut-être es-tu comme moi... Peut-être aussi as-tu peur de l'amour ? Je ne sais pas... Je m'en fiche. Plus rien ne compte pour moi. Plus rien. Le souvenir. Juste le souvenir. Le souvenir de celui qui m'a laissé. Aile Cassé. Le souvenir d'un père que j'aurais aimé avoir. Non. Non. NON. Je m'échappe. Je m'échappe du sujet initial.

    Je secoua la tête. Mon regard s'adoucit. Il n'y reflète plus la haine et la colère. Il n'y reflète rien... Rien... Ils sont comme quand tu les as rencontré. Naturels. Tu me demande de te pardonner. e pardonner d'être là. Te pardonner d'exister... Te pardonner ce que tu as dit. Ta voix est douce. Agréable. Je m'assoie. Je ne fuis plus comme un lâche. Lâche... J'ai peur. Peur de mes sentiments. Je parle. Ma voix a changée. Comme au début, aussi. Elle rejoint mes yeux. Mes yeux glacés. Mais ma voix est légèrement chaleureuse. Ne m'en veux pas... Ne m'en veut pas de rester de glace. Je suis qui je suis. Etoile de Quartz. Une pierre. Précieuse. Mon destin était trop tracé dans mon nom. Froid & dur... Comme la pierre.

    « Je te pardonnes. Mais pas tout... »

    Je fais une pause. Je regarde mes pattes. J'ai peur. Peur d'affronter mon destin. Puis je les relèves. Je te regarde.

    « Je te pardonnes ce que tu as dis... Mais je ne veux pas te pardonner d'exister... car il n'y a rien à pardonner. Si tu n'avais jamais exister... je n'aurais jamais pu aimer ,à nouveau. Alors je ne te pardonnes pas d'exister et d'être là... Non. Je t'en remercie. »

    Ma phrase ne veut rien dire. Je le sais... Mais retient l'essentiel. Retient ça : merci d'être là. Je baisse les yeux à nouveaux. La nuit est là. Elle nous entoure. Elle nous enveloppe. Comme une mère.


~---------~



« JE N'AI JAMAIS EU AUSSI MAL QUE LE JOUR OU TU M'A DIS QUE JE NE COMPTAIS PAS POUR TOI. CE JOUR LA J'AI SU QUE L'AMOUR N'ETAIT PAS FAIT POUR MOI... »

N°1 du Club des Mangeurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdcnewworld.forumactif.com
Démon Noir

Guerrier Ombre ; La confiance c'est pas mon truc...

avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 22

Clan : Ombre

Rang : Guerrière


Feuille du Guerrier
Relations:
Autres:

MessageSujet: Re: Ciel de Sang [PV : Quartz]   Mer 5 Mai - 19:49

J'attends. Tu m'entends, Etoile de Quartz ? Tu vois ce que je suis ? Entre tes pattes, je t'appartiens ... Je suis sans âme, ton pantin. Mais je dosi bien avouer que tu est un marionnétiste qui fais son charme ... Tu sais quoi me faire faire, tu sais ce qu'il faut me faire dire ... C'est comme ça que je t'aime ... Je reste, je m'en fous ... Non, je ... Je ne peux pas ... Je ne VEUX pas aimer ... J'ai trop mal ... Son souvenir revient me frapper l'esprit. Il me fait saigner. Ils me fracasse au sol. De plus en plus bas. Je suis Faible. Je ne suis plsu rien ... A cause d'un sentiment. Un sentiment que j'ai déjà éprouvé. Un sentiment que j'ai tué moi même ... Je me souviens. C'est horrible. Je ne PEUX plus aimer ... Désolée ... Pardonne-moi, Etoile de Quartz ...

Il est gris. D'un gris sombre. Sombre comme un ric. Sombre comme la nuit. Il fait nuit. Les étoiles brillent. Elles étincellent ... Puis ses yeux so posent sur les miens. Des yeux vides de sentiments. Il me regarde. Il a une idée derrière la tête ... Mais laquelle ? Il pense sûrement à un endroit où le sang est maître, vu la lueur de folie qui brille dans ses yeux... Puis nous nous endormons. Dans le froid de la nuit. Dans la noirceur de nos esprits ... Puis je m'éveille. Je sursaute. Il essaye ... Il essaye de m'égorger ... C'est ça ... La folie. Pure. Intacte. Dans ses prunelles de feu. Il veux mon sang ... pourquoi, POURQUOI ? Moi, je l'aime. Je l'ai aimé dès le premier regard. Dès la première seconde. Dès les premiers mots ... Et là, au moment où j'ai le plus besoin de lui, il me trahit. Il veux me tuer ... Il est comme tous els autres. Il veux mon sang, il me trahit. Ma gorge. Ses crocs y sont à peine enfoncés. Mais je parvient à m'y défaire. Je fuis. Je l'aime. Je suis prête à lui parodnner ... Il me demande pardon. Je lui aprodnne ... Pourquoi ? POURQUOI ? Parce que je l'aime ... Puis je me rendors. Ce n'est qu'une crise. C'est tout. Le lendemain, pendant la nuit, il me saute dessus. Il essaie à nouveau de m'égorger. Il me trahit, une nouvelle fois. Mais il ne me tue pas. C'est moi ... C'est moi qui le tue. Je veux vivre. Je ne veux pas mourir. Mourir après une trahison. Après une trahison apr celui que j'aimais plus que n'importe qui ... C'était le seul ... Et lui aussi m'a trahie ... Vampyr.

Ma tête me fais mal. Mon coeur me serre. Son souvenir, la folie qui l'a submergé quand il m'a sauté dessus ... Jamais je n'oublierais ces yeux fous. Jamais. Alors pardon, Etoile de Quartz. Mais je suis déjà si cruelle ... Si toi aussi tu me ttrahis, cette fois, je ne me relverais plus ... PLus jamais ... Alors non, désolée ... Si tu savais ...

Je te pardonnes ce que tu as dis... Mais je ne veux pas te pardonner d'exister... car il n'y a rien à pardonner. Si tu n'avais jamais exister... je n'aurais jamais pu aimer ,à nouveau. Alors je ne te pardonnes pas d'exister et d'être là... Non. Je t'en remercie.

Ta voix. Elle n'est plus pareille. Elle est si douce ... Elle me berce. Elle me hante. Comme tes yeux ... Ils me regardent dormir. Ils m'observent dans mon sommeil ... Mais ne me remercie pas. Sais-tu ce que j'ai fait ? As-tu la moindre idée ? Je tue sans pitié, de la manière la plus cruelle possible ... J'ai tué ceux que j'aimais ... Et tu me remercie ?! Tu me remercie pour ça ?! Moi, je me hais. Moi, je me maudit. Je n'ai toujours aps comrpis pourquoi je ne me suis pas encore donnée la Mort ... Je ne sais pas... Puis je parle. Je dis des choses bien plus censées ... Je dis ce que je pense ...

Moi, je ne me remercie pas ... J'ai tant tué, j'ai tant fait souffrir ... J'ai même tué ... celui que j'aimais ... Tu veux finir comme ça toi aussi ? c'est ça que tu veux ? Aimer un monstre comme moi ... Je ne sais pas comment tu fais. Parce que même moi, je me hais ...

Je n'ai pas la voix dure. Elle est même plutôt douce. Mais ce sont des questions ... Sois sur de ce que tu va répondre. Car après, il sera trop tard ... Je ne pourrais jamais revenir en arrière ... Mais avant de parler, j'ai levé les yeux. Je t'ai regardé. Tes yeux. Ils étaient comme la première fois. Comme je les aime tant ... Mais alors que toi tu me regardes d'un si beau regard, tu vois aussi mes larmes. Des larmes de souffrance. La pire souffrance que je n'aie jamais connue ... Veux-tu que je pleures de la même manière, quand TOI tu seras tué ? Réfkéchis bien ... Regarde mes larmes, et décide en fonction d'elles ... Ne m'acceptes pas. N'acceptes aps mon âme sâle auprès de toi ... Hais moi, comme je me hais ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile de Quartz

Chef Rivière ; L'amour n'est pas fait pour moi.

avatar

Messages : 694
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 23

Clan : Rivière

Rang : Chef


Feuille du Guerrier
Relations:
Autres:

MessageSujet: Re: Ciel de Sang [PV : Quartz]   Jeu 6 Mai - 16:27

    Je te regardes. Tu pleures. Tu souffres. Tu me parles. Tu me dis que je ne devrai pas t'aimer... Mais je ne choisis pas ceux que j'aime... Mais que te dire ? Que te répondre ? Rien. Il n'y a rien à dire. Laisse couler tes larmes. Laisses ton cœur s'exprimer... Pour une fois que tu lui en laisse l'occasion. C'est un début. Je reste un moment silencieux puis je parle. Un doux murmure qui brise la nuit, qui se porte jusqu'à tes oreilles.

    « Crois-tu... »


    Dois-je continuer ? Dois-je continuer au risque de te blesser ? Non. Mais je le fais quand même. Je le fais que tu saches que ce que je t'ai dit n'étais pas faux. Je continue parce que j'en ressens le besoin. Parce qu'une voix me le dit. Je continue parce qu'il le faut.

    « Crois-tu que l'amour ne passe pas au delà des frontières du passé ? »

    Énigmatique. Je sais. Je veux que tu réfléchisse. Je veux que tu te dises que tu as aussi le droit. Le droit d'être aimer... Même si tu es ça. Un démon. Un démon sans pitié. La nuit s'installe entre nous et avec elle son silence lugubre. Une scène d'amour dans une atmosphère de crime. N'est-ce pas un signe aussi ? Non. Non. Ça ne peut pas. Ça ne doit pas en être un. Je ne le supporterais pas... J'ai assez mal comme ça.

    « Tu as aussi le droit... »


    Je te le dis... Je te le dis. Que tu le sâche, que tu l'entendes de mes lèvres.

    « Le droit d'être aimé. »


    Je me lève. Je n'ai plus rien à dire. Je te regarde. Baisse la tête. Un signe de reconnaissance. De respect. Et je tourne le dos. Rester pour souffrir ? Pour souffrir ? et pour te faire souffrir ? Non. Non. Je n'ai pas le droit.


~---------~



« JE N'AI JAMAIS EU AUSSI MAL QUE LE JOUR OU TU M'A DIS QUE JE NE COMPTAIS PAS POUR TOI. CE JOUR LA J'AI SU QUE L'AMOUR N'ETAIT PAS FAIT POUR MOI... »

N°1 du Club des Mangeurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdcnewworld.forumactif.com
Démon Noir

Guerrier Ombre ; La confiance c'est pas mon truc...

avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 22

Clan : Ombre

Rang : Guerrière


Feuille du Guerrier
Relations:
Autres:

MessageSujet: Re: Ciel de Sang [PV : Quartz]   Ven 7 Mai - 18:47

Tu me regardes ... Arrête de me regarder. Je hais quand les autres me voient comme je le suis à l'instant. Faible. Fragile. Soumise ... Oui, je me hais. Hais-moi, toi aussi ... Puis tu aprle. Je t'écoute. Même si je désapprouve ce que tu dis ...

Crois-tu... Crois-tu que l'amour ne passe pas au delà des frontières du passé ?

Non. Il n'y passe pas. Moi, je vis avec les souvenirs. C'est eux qui me font vivre. C'est grâce à eux que je me bats pour survivre. C'est eux qui me remplissent de haine. C'est eux qui créent ma douleur. Et je hais les autres. Grâce aux souvenirs. Je tue ceux qui croisent ma route. Car les souvenirs sont présents. Car je veux prouver à ces souvenirs que je ne referais jamais la même erreur. Je veux me prouver que les souvenirs qui me hantent ne se reproduiront jamais, mais avec d'autres personnages. Alors pardon, Etoile de Quartz. Mais je ne PEUX pas amier ... Je ne parviens à expliquer ce que je ressens ... Et la nuit nous enveloppe. Elle nous berce. Mon élément. La nuit. C'est avec elle que mes pires actes arrivent. C'est en elle quez j'y trouve du réconfort. Car à chaque nuit, j'éspère que le soleil sera rouge au lever. Rouge sang. Le sang que j'aurai fait couler pendant la periode sombre de la journée ... Une atmosphère de crime. J'aime. J'aime ce qui m'entoure. Tout est si sombre. Tout est si pesant ... C'est l'atmophère qu'un Démon aime ... Le côté cruel commence à réapparaître. Il reprend le dessus, petit-à-ptit. Je le sens ... Je le vois qui s'approche ...

Tu as aussi le droit... Le droit d'être aimée

Non. Je n'ai aps le droit. Si tu 'maimes, c'est que tu est encore pire que moi. Un Démon encore plus corrompu erre dans ton coeur. Car aimer un démon tel que moi, c'est impossible pour quelqu'un de normal. Mais pour un autre Démon, de la même éspèce, c'est largement envisageable ... Tu te lève. Tu me regardes encore une fois. Baisse la tête. Signe de quoi ? Je ne sait pas. Je suis encore déchirée. Entre le démon quime dit que c'est un signe de faiblesse, et l'autre moi. Lui me dit que c'est de la reconnaissance, de respect. Je ne veux pas savoir. Savoir, c'est regarder mes deux parties s'affronter. Pour savoir laquelle domineras ... Je le sais. Qui en ressortir vainceur ? La partie démoniaque, à coup-sûr ... Tu me tournes le dos. Tu t'en vas ... Oui. Pars. Pars loin. Ne reviens jamais. Ne repense plus jamais à cette nuit. Ne repense plus jamais à moi ... Sauf quand le mot "Mort" te vient à l'esprit. A ce moment, la seule image possible de la mort sera ma vision. Celle de tout mon être, adonné à faire régner la Mort, la Cruauté ... Moi, je ne reviendrais jamais ici. Plus jamais ... Car ici, je suis bien trop faible ... Ici, je ne suis qu'un être comme tous les autres ... Ca y est. Il est revenu. Enfin. Le Démon. Je le sens. Je l'entend. Il me dit des choses. Des choses horribles. Il me les chuchotte à l'oreille. Je fuis. Jeretourne dans l'ombre. Faire ce que j'ai toujours fait : souffrir. Et il me chochutte des atrocités. La pharse. Elle revient souvent ... IL EST COMME VAMPYR, IL TE TRAHIRA LUI AUSSI ... Je t'entend. Démon. J'ai toujorus véc avec toi. Tu m'as déjà mise en garde tant de fois ... Tous les jours, avant de m'endormir, tu me le dis. Fuis, va dormir loin. Ou ils te poignarderont dans le dos ... Pendant que tu sera sans défense, dans ton sommeil ... Oui, tu me le dis à chaque fois que je fatigue. A chaque fois que je vais sombrer dans les tourments du sommeil ... Tu est mon allié, petit Démon ... Alors je vais te faire confiance. Même quand il s'agit de quelqu'un que j'aime ... Pardon, Etoile de Quartz. Mais le Démon est le plus fort ... Il est toujours le plus fort. TOUJOURS. Tâche de t'en souvenir ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ciel de Sang [PV : Quartz]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ciel de Sang [PV : Quartz]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans.  :: Rivière. :: Marécages.-

Partenaires
MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.



Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Incarnations