La Guerre des Clans.

Les clans sont arrivés sur leurs nouvelles terres. Que leurs reservent-elles ? Arriveront-ils à fixé les frontières ? Le sang coulera-t-il ? Tant de mystères que seuls VOUS pourrez resoudre.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Etoile de Quartz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Etoile de Quartz

Chef Rivière ; L'amour n'est pas fait pour moi.

avatar

Messages : 694
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 22

Clan : Rivière

Rang : Chef


Feuille du Guerrier
Relations:
Autres:

MessageSujet: Etoile de Quartz   Ven 9 Avr - 19:02

ETOILE DE QUARTZ
« Je n'ai jamais eut aussi mal que le jour où tu m'as dit que finalement je ne comptais pas pour toi, j'ai alors sus que l'amour n'était pas fait pour moi. »


N o m ; Petit Quartz - Nuage de Quartz - Poil de Quartz - Étoile de Quartz
 g e ; 43 lunes.
S e x e ; Matou.
C l a n ; Là où l'eau coule, où le poisson abonde. La rivière.
R a n g ; Chef. Et oui, j'y suis arrivé.


C a r a c t è r e ;

Je ne suis plus qui j'étais. Je suis devenu un guerrier puissant, intelligent, loyal, fidèle. Je suis devenu un guerrier agile. Un guerrier redoutable tant par ma force que par mes pensées. Je suis un chat susceptible et froid. Je ne suis pas ton ami. Je suis cependant un chef respecté et apprécié. Un noble chef qui sais ce qu'il a à faire.
Mon plus gros défaut fut mon ambition mais elle s'arrête là, à la place de chef. Je ne convoite aucun autre clan. Je suis un chat sensé. Malheureusement, ma déception amoureuse brisa tout mon côté sentimental. Je n'arrive plus à apprécier, plus à aimer. Je n'ai pas d'amis, que des connaissances. Le véritable ami que j'avais est partit, me donnant libre accès à mon poste actuel, assassinant sur son passage deux chats gênants.
On dit parfois que je suis froid, je le sais mais que dans les relations. je distingue très bien mon rôle de chef et mon rôle de chat. Je ne suis pas le même dans les deux situations. Je suis aussi un chat qu'on craint et qu'on respecte. Je ne suis pas ton ami, retient-le.


H i s t o i r e ;

I. Naissance.

C'était à la saison des feuilles nouvelles. Je ne le savais pas encore car j'étais bien pelotonner au chaud dans une sorte de sphère réconfortante. A mes côtés, d'autres frêles silhouettes étaient comme moi, paisibles, semblant attendre paisiblement la fin de leur jours. Et puis subitement, une violente pression me tomba dessus. Je me sentais faible, j'essayai temps bien que mal de lutter contre ce tourbillon qui m'emportait loin, loin, loin... Qu'étais-ce ? Je ne savais pas. Je me sentais si faible... je me sentais si petit... Et puis après bien des moments à lutter contre cette attraction, mes forces m'abandonnèrent et je me laissai sombrer à jamais. Une lueur aveuglante pénétra dans mes yeux fermés, traversant mes fines paupières closes. C'était le bout du tunnel, la mort était devant moi. Une puissante douleur pénétra dans mes poumons, enflammant ces poches qui me servirent pour la première fois. J'entendis des voix. Je venais de naître. J'étais aveugle... du moins je croyais, mais mes petites yeux bleus ne s'étaient pas encore ouverts... Peut-être qu'un jour je verrais quelque chose... Je ne sus que bien plus tard que tout chaton naissait aveugle. Pour le moment, moi, j'avais froid. Mais une chose mouillé et chaude s'abattît sur mon pelage blanc, me réconfortant, me séchant et me réchauffant. A petits pas, je cherchais les mamelles de ma mère. Je sentit un liquide chaud s'engouffrer dans ma bouche. C'était merveilleux, l'insouciance de l'enfance.

II. Ouvrir les Yeux.



Quand j'ouvris les yeux pour la première fois, je contemplai la beauté de ma mère qui plongea son regard dans le mien. J'y vit la souffrance. Ce sentiment, je ne le connaissait pas très bien par le simple fait que je ne l'avais jamais ressentit en dehors de ma naissance. Je me posais simplement la question de savoir pourquoi ma mère ressentait ce sentiment lugubre. Mes petits yeux interrogateurs se posèrent sur elle et elle hocha la tête avant de s'allonger de tout son long.

▬ Petit Quartz : « M'man ? »

Elle ne me répondit pas et je m'approcha d'elle, m'allongeant à ses côtés. Je n'étais pas un chaton hyperactif comme mes frères et sœurs. J'étais calme, presque timide. Ma mère laissa échapper un râle sourd. Je sortis en courant de la tanière et appela le guérisseur qui arriva, malheureusement trop tard. Ma mère avait rendu son dernier souffle. Désemparée, je m'effondrai sur le sol. Le noble guérisseur me donna des graines de pavot pour me faire dormir. Ma mère était morte...

III. L'apprentissage.


A mes six lunes, je fus nommé apprentis. Oh que j'étais fier. Mon nouveau nom fus scandé par mes partenaires de clans. Nuage de Quartz. Un nom aérien, digne d'un futur guerrier. Mon mentor était un vieux chats rabougris nommé Aile Cassé. Oui, je sais, son nom faisait plus ancien que guerrier mais il était vaillant, fort... et malheureusement ambitieux aussi. Et il déteint sur moi. Son ambition, il me l'a transmis, me jurant qu'il ne pourrait plus rien accomplir au camp, me disant que j'étais jeune, que j'avais toute la vie devant moi, que j'avais le caractère, la force, l'intelligence pour devenir chef mais qu'il me manquait juste l'ambition. Bien sur, je me laissais avoir. Mon apprentissage se passa très bien et rapidement Aile Cassé jugea que j'étais prêt à devenir guerrier. J'étais précoce, je n'était plus le chaton timide et mou. J'étais l'apprenti puissant, arrogant et ambitieux. J'étais celui qui voulait être chef à la place du chef. Mais jamais je ne ferai couler le sang pour prendre cette place tant convoitée. Jamais je ne tuerai comme Étoile du Tigre. Non, j'étais loyal et je deviendrai chef seulement après avoir été choisit.


IV. Enfin Guerrier !



Quand Aile Cassé me jugea prêt, il le fit savoir et mon baptême arriva. J'étais fier comme un paon et je roulais des muscles en avançant vers mon chef. Il me donna un nom digne d'un grand guerrier. Poil de Quartz ! Un nom court, qui sonne juste, qui résonne. Un nom magnifique. Je fis ma veillée et puis les jours qui suivirent ce baptême, je m'appliquai, travaillant d'arrache pieds, parfois beaucoup plus que les autres. Je voulais prouver mes valeurs, prouver que je serai un bon lieutenant. Et puis ce qui du arrivé arriva... Je tombai amoureux d'une magnifique femelle. Je me liai d'amitié avec elle et on devint comme un corps. Nous n'étions qu'un. Je pensais qu'elle aussi m'aimais mais quand je lui avouai mes sentiments, elle me répondis franchement que je ne comptais pas pour elle. La rage tout entière s'empara de moi. Je su que l'amour ne serai pas fait pour moi. Mais je n'étais pas au bout du cauchemar...


V. Sombres Meurtres.



Je me confiai à Aile Cassé de cette déception amoureuse. J'étais fulminant et il fut le seul à comprendre ma douleur. Aile Cassé était malade et d'après le guérisseur, il n'avait plus grand temps à vivre. Je parti chasser mais quand je revint, l'animation au clan était différente, l'ambiance était tendue. Je déposai ma proie, cherchant mon ancien mentor des yeux sans l'appercevoir nulle part. Flamme d'Eté, la une guerrière du clan s'approcha de moi, le regard froid.

▬ Flamme d'Eté: « Si tu cherches ton ami Aile Cassé, tu peux toujours courir. Il est parti et il ne reviendra jamais. »
▬ Poil de Quartz : « Que c'est-il passé ? Tout le monde semble tendu ? » répondis-je en ignorant son regard glacial.
▬ Flamme d'Eté : « Pelage Gris et Perle d'Acajou ont étés tué... par un guerrier de notre clan... par Aile Cassé. »

Tout s'éffrondra autour de moi et je regrettai rapidement m'être confié à cet assassin avide de pouvoir. Il avait l'ambition mais il avait aussi le goût du sang. Les deux personnes qu'il avait tués étaient le lieutenant et celle pour qui j'avais éprouvé des sentiments. Je m'en voulais profondément et je sentais tous les regards tournés vers moi. Tous me soupçonnaient d'être complice. J'étais le seul ami de Aile Cassé et ils pensaient que j'avais quelque chose à voir là dedans. Maintenant, s'était clair, jamais je ne pourrais devenir chef.


VI. La vie Continue.



Après le meurtre du lieutenant et de la belle, je me sentais vide et désespèré, seul au monde. Tout le monde me détestait, ça se sentait. Enfin la plupart des chats. Certains m'admiraient aussi. Lors de la cérémonie du nouveau lieutenant, je restai à l'écart, somnolant à moitié. Je n'entendis même pas qu'on me citait. Je fus secoué par mon voisin qui me chuchota :

▬ Lueur du Soir : « Hé, t'es le nouveau lieutenant. »

Je me levai, désemparé et fier. Très fier. Je m'avançais vers mon chef sous certains regards glacial. Je le remerciai et jurai à mon camp que je serai responsable. Intérieurement, je remerciai Aile Cassé.


VII. C'est pas finit...



Le temps passai et je savais qu'il restait une dernière vie à mon chef. Un renard c'était aventuré sur nos terres et il m'avait désigné avec un autre guerrier pour le suivre afin de régler ce désagrément. Le renard nous repéra et on du se battre. Le chef fut touché à il décéda. J'étais content, j'avais atteint mon but, rapidement. Mais je m'en voulais un peu, on allait encore croire que je magouillait.
A la rentrée au camp, la déception fut grande mais personne ne semblait m'en vouloir. Tous m'acceptèrent comme chef. Le temps passa, je reçu mes neuf vies et mon nom. Etoile de Quartz.
Et puis après on du partir de la forêt à la rencontre de ces nouvelles terres. Et nous y voilà.

P h y s i q u e ;

Je suis un magnifique matou aux yeux bleus océans. Je suis massif, imposant et puissant. J'aspire le respect, la crainte et la peur. Mon poil blanc étincelant offre un mauvais camouflage mais ma carrure imposante comble ce petit défaut. Je suis beau et je le sais. Une carrure musclée, puissante, bien taillée mais tout en finesse. Des poils légers, de petites oreilles pointues, des moustaches ivoires. Je suis assez grand, mais pas immense non plus. Disons que j'ai une taille standard.
J'ai fait tourné plusieurs cœurs mais pas celui que j'aurai voulu. Mon physique, je m'en fou, c'est mon mental qui m'intéresse de contrôler.


~---------~



« JE N'AI JAMAIS EU AUSSI MAL QUE LE JOUR OU TU M'A DIS QUE JE NE COMPTAIS PAS POUR TOI. CE JOUR LA J'AI SU QUE L'AMOUR N'ETAIT PAS FAIT POUR MOI... »

N°1 du Club des Mangeurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdcnewworld.forumactif.com
 

Etoile de Quartz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans.  :: To Start The Game. :: Présentations. :: Présentations validées.-

Partenaires
MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.MI.



Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit